Xavier Ruesch

Portrait

Nom : Ruesch
Prénom : Xavier

Mon activité : Je suis étudiant en français et en histoire à l’université de Lausanne. A côté de ça, je me consacre entièrement au badminton.

Mes hobbies/animal domestique : J’ai un chat que j’adore! Mes hobbies sont le sport en général, l’histoire, et plus particulièrement la mythologie grecque et romaine. J’aime également voyager et passer du temps avec mes amis.

Mon moyen de locomotion : Voiture Ford Fusion

Mon plat favori : Sushis

Mon pays préféré : Japon

En vacances, je pars à… : Tokyo, Japon

Si je n’étais pas un joueur de badminton, je serais… : Un tennisman

Ma personnalité en un mot : Sensible, posé

Interview

Comment as-tu préparé cette saison en LNA ? Combien d’heure par semaine t’entraines-tu ?

Je dirais que cette montée en ligue nationale A est avant tout le fruit d’un travail quotidien, qu’il soit mental ou physique, réparti sur plusieurs années. Bien sûr, cette saison est particulièrement cruciale pour nous, en tant que néo promus. L’été a donc avant tout été consacré à l’entraînement, en mettant l’accent sur la préparation physique. Pour ce qui est de l’entraînement, je m’entraîne environ 12 heures par semaine en salle de badminton. A cela il faut encore ajouter deux sessions d’une heure et demi de préparation physique, en salle de musculation et en piste de course à pied. Mes heures d’entraînement s’élèvent donc à peu près à 15 heures par semaine.

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

Mes objectifs sont clairs : Il faudra avant tout continuer à travailler et à m’améliorer pour engranger un maximum de points pour mon club en championnat. Tenir ma place de titulaire au sein de l’équipe est également très important. J’aimerais que mon club soit fier de m’aligner lors d’un match.
Pour ce qui est des tournois, je prendrai part aux swiss masters series, ainsi qu’aux championnats suisses élites.

Comment vois-tu l’idée d’avoir une équipe genevoise composée aussi avec des joueurs étrangers pour les rencontres de LNA lors de la saison 2010-2011?

Pour ma part, je pense que la combinaison genevois-étrangers est la clé du succès. De nos jours, plus aucun club de LNA ne peut se permettre de se passer d’un ou même de deux joueurs étrangers. Il s’agit avant tout de composer intelligemment et de permettre ainsi aux joueurs locaux d’acquérir un maximum d’expérience au contact des joueurs internationaux.

Quel est ton style de jeu ?

Mon style de jeu est assez offensif. J’aime jouer vite et descendre rapidement le volant. Il est important pour moi de garder le contrôle de l’échange.

Quels sont tes points forts ?

Une bonne condition physique, un bon smash et une motivation à toute épreuve.

Ton meilleur souvenir ? résultat ?

Ils sont nombreux! Je dirais que je n’ai pas de meilleur souvenir en particulier. Pour n’en citer qu’un, je pense à une victoire en simple 2, en championnat de ligue nationale B, face à Jegensdorf, devant un nombreux public. Ce match a duré plus d’une heure et demi et la tension était à son maximum! Lors du point victorieux, tout le monde s’est levé et m’a applaudi! C’était grisant!

Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui souhaite devenir un champion comme toi?

Il faut avant tout croire en soi et rester motivé. Devenir un joueur de ligue nationale A demande de nombreux sacrifices et beaucoup de litres de transpiration. Une bonne discipline est nécessaire.

Réseaux sociaux
L’image du jour
Image0082
Sponsors